La 1ère lettre au père Noël.


Quel bonheur ! Quelle magie ! Quelle joie, après le retour des grandes vacances puis de la rentrée scolaire, nos chérubins ne pensent plus qu’à une seule chose. Le père Noël « Oh Oh Oh vivement Noël !

Mais la joie ne s’arrête pas qu’aux enfants, les grands, disons que nous , nous sommes très attachés à cette fête de fin d’année. Croire à la féerie…de la petite souris, de Pâques, de Noël…

Cette période (comme toutes les autres d’ailleurs chez nous) est synonyme de partage et d’amour.

365 jours de bonheur au quotidien parce qu’on le veut bien…

Alors préparer les festivités de fin d’année, un plus pour les papilles, la décoration de la maison, le sapin, la messe, et bien sûr les cadeaux d’occasion !

Alors que Carla commence tout juste à écrire, elle décide d’écrire sa 1ère lettre au père Noël. Quelle ne fût notre réaction lorsque l’on a lu son petit récit.

Dans une démarche de consommation raisonnable et raisonnée mais parfois démesurée, avec nos valeurs et nos principes écolos sans jamais manqué de rien et surtout de vivre pleinement nos envies, il est apparu à notre Carla de vouloir prendre exemple sur ces parents.

Alors que nous envisagions à notre façon de la couvrir de présents de seconde main pour certains ou avec l’argent que nous économisons en consommant d’occasion, notre fille joue la carte surprenante d’une petite fille posée et raisonnable. Quelle déception !

Quoi de mieux toute l’année de se faire et de faire plaisir en achetant tout ce qui peut être possible d’occasion.

Pour commencer et comme je vous l’ai déjà dit dans un précédent article, les enfants grandissent vite. La meilleure solution pour un porte monnaie mais également pour notre planète s’est bien de consommer de manière différente. L’achat malin ne serait-ce pas la seconde main (Un amour d’enfant, site de vêtement enfant seconde main) !

La lettre au père noël de Carla

Cher Père Noël

Je m’appelle Carla, j’ai 6 ans et je travaille bien à l’école. Cette année, j’ai été très sage. J’espère que toi et tes lutins ça va bien. Je sais que tu es très occupé et que la vie est cher alors je voudrais juste que tu m’apportes : « une boîte de Kappla, un pouf et une poussette double pour mes poupées ».

Je voudrais aussi juste que ma famille soit en bonne santé et que si il te manque de l’argent, prends de cadeaux pour les autres enfants, moi juste l’amour de mon papa et ma maman me suffira.

Merci père Noël, gros bisous.

Si j’avais bien conscience que le bonheur n’est pas nécessairement dans la possession mais bien dans l’accomplissement de soi, la compagnie des gens que l’on aime, j’étais loin de me douter que ses valeurs pouvaient correspondent à une petite fille de cet âge là. De surcroît, la mienne.

Un bonheur et une fierté accompagnée d’un sentiment de déception. Et oui, nous qui rêvions d’un sapin remplit de paquets cadeaux.

Les années précédentes, tout était différent, elle collait des images découpées dans les catalogues (je lui demandais toujours d’en rajouter) et le jour J, il y avait exactement ce qu’elle avait commandé.

Mais cette fois ci, je ne savais pas comment j’allais faire pour la satisfaire. Alors, j’ai osé, j’ai fait des folies avec mes petits paquetages recyclés, des présents toujours utiles et agréables achetés d’occasion, mais par milliers autour du sapin.

Sa réaction fût celle d’un enfant de son âge, pétillante, les yeux remplis d’étoile, elle remercia le père Noël maintes et maintes fois, tant les surprises la ravir.

J’avais réussi mon coup qui finalement deviendra coutume chez nous.

Un amour d’enfant : vêtement enfant seconde main

Partager cet article :